Historique

L’invention de la roulette remonte au 17e siècle, par Blaise Pascal, en France. Celui s’inspire des dispositifs à mouvement perpétuel, pour créer un disque tournant à 36 numéros. C’est à partir de 1796 que la roulette se joue, sous sa forme actuelle, à Paris. La roulette a par la suite subi moult modifications, au gré des envies et des besoins du moment. C’est ainsi que la case du « double zéro » est retirée, pour attirer plus de joueurs dans les maisons de jeu. Cette manœuvre est opérée par François Blanc, alors Directeur du Casino de Hambourg. Cette suppression oblige la conception de nouvelles roues. Celles-ci sont rapidement adoptées à travers toute l’Europe. C’est ainsi que naquit la roulette européenne.

Franchissant la Manche, la roulette prend des accents british, consacrant ainsi la naissance de la roulette anglaise. Cette variante du jeu diffère de sa jumelle, la roulette française. En effet, la roulette anglaise se distingue par le montant des mises, la disposition du tapis et du nombre de joueurs. La roulette française, elle s’enrichit d’une case supplémentaire, portant leur nombre à 37. Elle est animée par un chef de table et trois croupiers. Elle n’impose pas de limite, quant au nombre de joueurs. La roulette vogue aussi vers les États-Unis, devenant la roulette américaine. Même s’il ne s’agit que d’une version importée de la roulette européenne, elle subit quelques modifications. Son cylindre est différent, de même que la disposition des chiffres. En outre, la roulette américaine retrouve la case du double zéro (00).

Aujourd’hui, la roulette est un des jeux de casino les plus populaires, qu’il s’agisse de casino en ligne ou en dur. Elle demande, toutefois, une bonne maîtrise des règles. Il faut savoir qu’il s’agit, avant tout, d’un jeu de chance, donc de hasard. Les gains ne sont jamais garantis. En revanche, quelques conseils peuvent être donnés pour jouer avec de l’avance. Certains sites spécialisés proposent des guides de jeu, très précieux pour les débutants. À la base, les règles de jeu sont quasi identiques pour toutes les variantes de la roulette (américaine, française, anglaise). Par contre, celles concernant la sortie du 0 varient d’une roulette à une autre.